logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/10/2006

Brésil - Natal

medium_file0456.jpg

Nous sommes arrivés par avion à Récife,

 où Claudie, une amie nous attendait à l' aéroport, et de là, nous sommes partis en voiture à Natal...environ  quatre heures de route.

Elle avait réservé un motel sur la plage..

medium_file0442.jpg
medium_file0445.jpg

Ce sont les vues à gauche et à droite de la terrasse des chambres du motel...

Motel tout simple, mais combien agréable!

Natal est la capitale du Rio Grande do Norte, et au début du XX e siècle c' était une étape de l' épopée de l' Aérospatiale ( Dakar-Natal ).

On appelle cette ville " La Cité du Soleil " dû a environ 300 jours d' ensoleillement par an, donc l' été à longueur d' année!

medium_file0447.jpg

Une marche le long de la plage, ou l' on rencontre des baraques et bateaux de pècheurs, les fameuses jagandas, qui à l' époque étaient de simples rondins de bois qui formaient un radeau!

medium_file0460.jpg
medium_file0461.jpg

Les plages s' étendent de la Forteresse des Rois Mages à la Via Costeira. A ponte Negra, au sud de la ville il y a la plus belle plage de Genipabu et ses superbes dunes.

medium_file0443.jpg
Pour arriver aux dunes, on va prendre une barque plate pour traverser un lac...
medium_file0448.jpg
medium_file0449.jpg
Arrivés de l' autre côté, un petit arrêt baignade
medium_file0455.jpg
medium_file0450.jpg
et direction les dunes!
Le sable est très fin et blanc mais quand il y a un nuage, ou le soir un peu plus tard, il perd sa couleur blanche
medium_file0451.jpg
medium_file0452.jpg
medium_file0453.jpg
Que de sensations fortes dans ces dunes, rien à voir avec celles d' Oman!
Il y avait des montées et surtout des descentes vertigineuses, des zig zags, des descentes en crabe, à la limite du renversement, mais il sont spécialistes et on ne peut pas partir seuls, c' est toujours le buggy et son chauffeur officiel, et il se faisait un malin plaisir ce chauffeur très sympa à donner des sensations fortes à Odette et Claudie, et à moi aussi par la même occasion!
Mais on en garde un super souvenir!
medium_file0457.jpg
C' est le soir déjà, le coucher de soleil..
medium_file0458.jpg
Quelle force!
medium_file0459.jpg
medium_file0462.jpg
Vue sur la ville, depuis la forteresse que nous avons visitée, mais qui ne présente aucun caractère particulier si ce n' est le point de vue!
Le lendemain, nous avons passé la matinée à nous promener dans la ville et aller voir ceux qui faisaient des descentes d' une dune directement dans l' eau, sur une planche...ou en roulé boulé!
medium_file0454.jpg
Un arbre nous a surpris, il a un défaut génétique, c' est à dire qu' il n' arrête pas de pousser, ses branches se courbent vers le sol, et quand elles touchent le sol, elles font racine et ça continue!
medium_file0463.jpg
Dans l' après-midi, nous sommes repartis vers Récife...

16:30 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (11)

05/10/2006

Brésil - Fortaleza

Quand nous somme arrivés à l' hôtel, le soir tard quand même,

et que j' ai vu le panorama depuis notre chambre d' hôtel, je suis monté au dernier étage et j' ai pris une photo

medium_file0428.jpg

 

Le lendemain matin, j' en ai pris une autre de la chambre

medium_file0429.jpg

 

et une depuis la salle du p' tit dej...

medium_file0430.jpg

 

Et départ pour une ballade sur les falaises de sable...un véritable réseau de canyons!                                      

                                         medium_file0431.jpg

medium_file0432.jpg
Au sol le sable est blanc alors que les paroies sont de sable couleur ôcre, avec des incrustations vert pâle.
Bonne chaleur durant cette matinée dans les canyons, mais ça valait le coup!
Ensuite après déjeuner, nous sommes partis faire une ballade en buggy sur le bord de mer et les dunes
medium_file0433.jpg
Ce qu' il y a de surprenant, c' est qu' il y a de nombreux filets d' eau douce plus ou moins conséquents qui descendent des rochers
medium_file0434.jpg
Arrêt buvette..noix de coco
Et puis entrée sur les dunes entrecoupées de végétation et de lacs d' eau douce
medium_file0435.jpg
medium_file0436.jpg
On voit bien sur cette photo la mer, la végétation et les dunes!
medium_file0437.jpg
Un autre arrêt buvette au bord d' un lac d' eau douce
medium_file0438.jpg
après midi très chaude encore, mais ballades en buggy cool...et retour en soirée vers la ville, en longeant la côte
medium_file0439.jpg
Le lendemain, nous avons décidé de prendre un peu de repos sur la plage, et en réalité nous étions sous les cocotiers, et là, nous avons mis à jour notre circuit passé, envoyé des cartes postales,
bu des noix de cocos, des caipirinhas,  déjeuné avec les amuse gueules locaux et longuement parlé avec le serveur en casquette rouge qui nous faisait part de sa vie, de celle des gens comme lui en général qui ont un mal fou à faire bouillir la marmite, même avec la nourriture de base " arroz e feijãoes" riz et haricots noirs!
medium_file0441.jpg
Et aussi nous nous somme baignés!
medium_file0440.jpg
Nous n' avons fait que visiter la partie  " nature " de cette ville, qui comme toutes les autres villes possède aussi ses musées, ses églises, mais n' a rien de vraiment particulier, sauf qu' il fait bon y vivre et s' y reposer !

16:30 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (8)

04/10/2006

São Luis do Maranhão - 2

Nous sommes donc partis avec ce prètre dans sa camionette 4x4..

medium_file0423.jpg

Pas d' amortisseurs depuis longtemps, et sur la route qui nous emmenait à Raposa, un petit village de pècheurs situé à environ une cinquantaine de km de la ville, impossible de dépasser les 50 km heure, ce qui n' est pas en soi un problème, et trous ou pas trous, il restait au milieu de la route! Je me disais il va complètement casser son véhicule! Mais non, je suis habitué disait-il, ou je vais c' est partout comme ça!

Ce prêtre s' occupait d' une paroisse en plein dans les terres, mais surtout s' occupait de déshérités en tous genres, adultes, enfants, leur procurant toit et nourriture, les aidant dans tous les innombrables problèmes de tracasseries administratives et leur trouvant du travail quand il pouvait.

Il était très sympathique, intégré totalement à la vie rude de cette partie du brésil, et il en a vu des vertes et des pas mûres!

Raposa est un village de pècheurs traditionnel, pauvre, et pas du tout fréquenté par les touristes, mais lui connaissait bien! Pèche en mer contrairement à Manaus et Bélem, ou ce sont des poissons d' eau douce.

Tout d' abord ce village vit exclusivement de la pêche et de la salaison du poisson.

medium_file0414.jpg
medium_file0413.jpg
La salaison
medium_file0419.jpg
En bordure de mer, il y a toutes les masures des pècheurs, sur pilotis car l' eau arrive au pied des escaliers, ou quelquefois quand elles sont éloignées du village, sur la mangrove.
medium_file0415.jpg
medium_file0416.jpg
medium_file0417.jpg
C' est un genre de photos que je n' aime pas prendre, mais eux demandaient des photos pour les enfants..qui n' étaient ni malingres ni déguenillés et avaient de très jolis sourires!
medium_file0418.jpg
Après avoir fait le tour de ce village, parlé un peu avec les gens, nous sommes repartis toujours au grand désespoir de mon dos, dans un autre village qui s' appelle São José de Miramar.
La légende voudrait qu' un bateau avec des reliques de St Joseph serait arrivé à cet endroit, ce qui est contesté par d' autres, mais tout cela reste dans la légende!
Toujours est-il qu' ils ont construit une gigantesque statue et des stations de chemin de croix sur une immense place, et une église
medium_file0421.jpg
La statue et le chemin de croix sont d' un mauvais goût effarant!
Mais tous les ans, il y a des cérémonies de commémoration, des processions..
medium_file0420.jpg
Pour changer de cette vision, il y a la mer derrière l' église et rien d' autre à voir
medium_file0422.jpg
Le soir tard,nous prenions l' avion pour Fortaleza...

16:30 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (5)

03/10/2006

Brésil - São-Luis do Maranhão - 1

São Luis est la seule capitale d' un état brésilien fondée par des français,

reprise ensuite par les hollandais qui furent chassés par les portuguais!

Ils en firent une ville typiquement coloniale portugaise, adaptée aux conditions climatiques équatoriales.

Aujourd' hui, la ville historique est patrimone de l' humanité

Nous sommes arrivés le soir à l' hôtel, et le lendemain , au réveil nous avions une magnifique vue du balcon

medium_file0427.jpg
Les toits sont en tuiles, ce qui est exceptionnel au brésil, beaucoup de murs sont recouverts d' azulejos, comme au portugal, les rues sont pavées..
En fait c' est le centre historique dont plusieurs rues ont été complétement revues , sans fils électriques en l' air, les maisons réhabilitées dans le style du XVII e colonial
medium_file0408.jpg
medium_file0409.jpg
L' évêché
medium_file0405.jpg
Une maison en cours de réhabilitation
medium_file0410.jpg
Ils commencent par faire le toit de tuile, le reste..petit à petit!
medium_file0406.jpg
C' était un dimanche et il y avait un orchestre qui accompagnait une procession et qui ensuite s' arrêtait de part en part pour jouer
medium_file0407.jpg
La procession
medium_file0424.jpg
medium_file0425.jpg
L' église..
medium_file0403.jpg
medium_file0404.jpg
Entremêlés avec le centre historique, les quartiers populaires avec leurs échoppes
medium_file0411.jpg
medium_file0412.jpg
Il y a aussi la partie moderne de la ville avec ses buildings et ses nuisances, mais nous n' y sommes pas allés!
Peu de touristes dans cette ville pourtant très agréable, mais dont on fait vite le tour, malgré la chaleur étouffante!
Et pour finir la soirée, un petit tour vers la plage..
qui veut des fruits?
medium_file0426.jpg
Des amis nous avaient recommandé un prêtre français pas loin de São Luis et il est venu nous rejoindre durant les deux jours que nous avons passés ici
Nous avons découvert avec lui les restaurants ou on mange " au poids ", il y a un buffet, on se sert ce que l' on veut, et au bout, l' assiette est pesée et c' est tant du kilo!
Le lendemain nous sommes partis avec sa camionette 4x4 sans amortisseurs dans des routes pleines de trous!
Très bon pour le dos!

16:30 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (8)

02/10/2006

Brésil - Bélem

Bélem, capitale du Parà,

 constitue le centre économique de la région Nord, à l' embouchure du plus grand fleuve du monde, l' Amazone.

Sa prospérité fut liée au commerce du caoutchouc qui arrivait par l' Amazone jusque ici, et embarquait ensuite sur des navires pour l' Europe. Aujourd' hui, Bélem est la capitale du commerce des bois précieux.

medium_file0382.jpg
L' histoire de la ville est racontée le long de ses rues à l' architecture variée, d' origine entre autres anglaise, française, hollandaise.
Tout d' abord, en cette période d' élection présidentielle au Brésil, un petit aparté sur comment se passe une campagne; nous y étions pour l' élection du Gouverneur de l' état du Parà, photo prise de notre chambre d' hôtel
medium_file0379.2.jpg
Chaque canditat a ses partisans et organise un défilé de voitures et camions avec des brésiliennes qui dansent, des fleurs, des orchestres, enfin un mini carnaval!
Chacun est le meilleur évidemment, et les émissaires de chaque camp, parcourent villes et villages offrant un peu d' argent, ou la fameuse " cesta " c' est à dire un panier de ravitaillement pour obtenir le vote!  Le jour des élections, ils vont chercher les gens en camion pour les emmener voter avec évidemment le bon bulletin en main!
J' ai vu les mêmes scènes aux infos récemment avec l' élection présidentielle actuelle!
Ces scènes sont massives surtout dans les régions déshéritées principalement du Nordeste, mais actuellement, les pauvres, très majoritaires au Brésil vont probablement reélire Lula malgré les scandales financiers qui l' ont entouré également, mais c' est quand même le seul qui a fait quelquechose, pas assez certes, pour les déshérités.
Fin de l' aparté!
medium_file0384.jpg
medium_file0385.jpg
Une grande place, quand on arrive vers le port et on aperçoit les deux tours du fameux marché " ver-o-peso "...voir le poids!
Il est immense et très pittoresque, fascinant mélange de couleurs, d' arômes, de saveurs des plantes. On y trouve de tout, pour se nourrir, se vêtir..Dans les nombreuses baraques qui le composent, il y a les fruits savoureux de la région, ananas, papaye, bacuri etc..les poissons les plus variés, les viandes, les légumes, les plantes médicinales de la forêt, et toutes sortes de potions magiques!
medium_file0380.jpg
medium_file0381.jpg
medium_file0388.jpg
medium_file0389.jpg
Les petites baraques le long du port jettent tous leurs détritus dans l' eau, et ce sont des espèces de gros corbeaux qui font le nettoyage!
medium_file0387.jpg
Il y a de nombreuses églises majoritairement du XVIIe siècle, telles
Nossa Senhora do Carmo
Nossa senhora das Mercês
La Basilique Nossa Senhora de Nazaré
La Cathédrale de la Sé
medium_file0383.jpg
medium_file0386.jpg
medium_file0393.jpg
Le théatre de Bélem etait aussi joli sinon plus que celui de Manaus, mais n' a pas été restauré de la même manière
medium_file0390.jpg
Un endroit incontournable à visiter est le Musée du Para Emilio Goeldi.
Ce musée comprend un parc zoo-botanique avec plus de 2000 espèces de plantes natives de l' Amazonie, quelques 500 animaux de la faune régionale, un aquarium qui abrite les espèces les plus rares des rivières amazoniennes, et un pavillon d' exposition archéologique et anthropologique.
medium_file0391.jpg
medium_file0392.jpg
Il y avait d' énormes poissons dans ce bassin mais je n' ai pas pu les " saisir " avec mon appareil!
Le premier soir, nous sommes allés déguster la spécialité de la ville dans un restaurant " Là em casa "..Là à la maison: le canard au tucupi...surprenant mais très bon!
Et le lendemain soir nous sommes allés sur les anciens docks, entièrement réaménagés en pôle touristique et festif, ou se retrouvent aussi bien la jeunesse que les familles.
On y trouve des dizaines d' endroits avec des ordinateurs connectés ( on en voit sur la photo )
à l' usage des jeunes avec des moniteurs, des expos, de l' artisanat, des boissons
un endroit vraiment agréable pour terminer la soirée.
medium_file0394.jpg
Une chaleur très humide, il pleut énormément et il y a de l' eau partout.
Et à la nuit, départ en avion pour São Luiz do Maranhão.

16:30 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (9)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique