logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/09/2006

Pablo Neruda

J' avais déjà mis son poême,

mais je vous l' offre en pps et en musique, en vous souhaitant un excellent week-end à tous

pablo_neruda.ppt

29/09/2006

Brésil - 12 - Manaus

Le Théâtre Amazonien sur la place Saint Sébastien
medium_file0368.jpg
medium_file0369.jpg

C' est le monument symbole de Manaus à son époque glorieuse. Construit  en 1896 avec des matériaux importés ( quelques avatars); alentour, sol dallé en caoutchouc pour ne pas troubler la qualité des spectacles. Bien qu' abandonné après l' âge d' or, il a été restauré fidèlement à la fin du XX e siècle dans sa splendeur d' origine: célèbre rideau de scène du peintre brésilein Crespin do Amaral, exécuté à Paris, peintures du plafond...Tour Eiffel et muses brésiliennes

medium_file0372.jpg

(flash non autorisé et je n' avais pas la bonne pellicule ASA!)

mosaïque du parvis, plancher en marqueterie de bois, marbres de Carrare et lustres vénitiens!

medium_file0370.jpg
medium_file0371.jpg

Les meilleurs spectacles et troupes d' Europe s' y succédèrent à la Belle-Epoque

medium_file0373.jpg

 

En face le théatre sur la même place il y a l' église Saint Sébastien, eglise moderne, préfabriquée en Europe et livrée en segments: coupole d' inspiration byzantine, tour unique..l' autre a disparue en mer avec le navire qui la transportait! autel constitué de deux mains gigantesques présentant un nénuphar en bois sculpté.

medium_file0374.jpg

 

Il y a aussi la cathédrale de 1850, qui a remplacée l' église portugaise de 1695 en torchis: style néo-classique sans extravagance.

medium_file0375.3.jpg
Style de pavement que l' on retrouve à Rio et bien évidemment au Portugal.
Il existe aussi un petite église appelée l' église du pauvre diable, minuscule de 4 m par 5 m, contruite par un commerçant d' une grande piété et non fortuné!
Nous avons pas mal tourné dans la ville visiter un aquarium avec les poissons de la région et surtout ce qui est le Centre Culturel du Palais du Rio Negro, résidence somptueuse 1900 d' un magnat du caoutchouc, résidence du Gouverneur en 1917!
A cette époque fastueuse, les magnats faisaient laver leur linge à Paris!!!!
medium_file0376.jpg
Il y a le marché inspiré des halles de Baltard sur plans d' Eiffel en 1882.
Le port est flottant contruit par des anglais en 1902, pour compenser le niveau du Rio Negro, il est constitué aussi d' une rampe mobile de 150 mètres qui le relie au niveau de la ville.
très bonne fin de séjour à Manaus et départ le lendemain matin pour Bélem.
J' aurais bien aimé faire ce trajet en bateau, mais il fallait 8 jours sur des bateaux peu confortables, les moustiques, la promiscuité avec un peu tout..hommes animaux marchandises
Alors: avion!
Une chose aussi que nous avons regretté c' est de ne pas avoir été sur l' autre rive dans un hôtel qui a tout un réseau de passerelles au niveau de la canopée!
Ce sera peut -être un autre voyage, qui sait!

16:30 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (5)

28/09/2006

Brésil - 11 - Manaus

Le matin " nos " indiens nous ont appelés,

 avez vous bien dormi? Pas vu de caïmans sous le lit?

et embarquement jusqu' à l' accueil ou un p'tit dej pour au moins 10 personnes était servi et nous n' étions que nous deux!, mais ils sont venus prendre le p' tit dej avec nous.

medium_file0356.jpg

Ensuite, avant de repartir en forêt, on s' est fait un petit tour sur la berge..vue de l' accueil ou nous étions

medium_file0354.jpg
medium_file0360.jpg
medium_file0361.jpg
et départ pour une longue ballade, que nous deux et le guide qui nous a encore expliqué la vie de la forêt, de sa condition d' indien, qu' il était super heureux du travail qu' il avait avec sa femme, que les traditions peu à peu se perdaient, mais lui, il était fataliste: que voulez-vous y faire?
medium_file0350.jpg
medium_file0352.jpg
medium_file0353.jpg
après une longue marche, nous sommes arrivés dans un petit endroit ou il y avait un bateau, et la reballade sur l' eau...et le guide nous dit, vous voulez vous rafraîchir? on se dit tiens il a quelquchose à boire dans le bateau????
Mais non au bout d' un moment, au voit au loin sur l' eau une espèce de paillotte..
medium_file0351.jpg
C' était un bar, une aire de repos dirions nous!
et là effectivement nous nous sommes rafraîchis avec un excellent jus de fruit
un peu de hamac et puis je demande si on peut se baigner, oui pas de problème, alors j' y vais !
medium_file0340.jpg
Une petite tête dans l' eau noire, c' est la mienne!
C' est tout drôle de regarder dans l' eau et de ne pas se voir, tellement l' eau est noire
Ensuite, le guide nous demande si on veut manger du poisson: bien sur!
Alors il sort de sa barque un fil avec un hameçon , lance une poignée de morceaux de pain dur dans l' eau et ça arrive de tous côtés!
Alors il met un morceau de pain à ma ligne, hummm, je jette et..un poisson,
mais le salopard il va se réfugier sous le ponton!!!
Et le guide plonge, va sous le ponton et resort avec le poisson accroché au fil..
medium_file0357.jpg
Et nous repartons vers l' accueil, ou sa femme le fait griller  medium_file0359.jpg
Des moments inoubliables avec ce couple si symphatique
l' après midi était déjà bien avancée après ces conversations, nous sommes retournés au lodge reprendre nos affaires, et le groupe qui était arrivé le matin,  est arrivé et nous avons attendu le petit bateau qui venait nous chercher.
et nous nous sommes à nouveau promenés sur la berge.
Sur la photo vue de l' accueil, l' autre berge ne semble pas loin. En effet c' est une bande de terre, une petite île, submergée en hautes eaux, très près du bord, et ensuite le rio négro d' environ 5 kilomètres.
Le groupe embarque, une douzaine de personnes  plus deux jeunes indiens et nous allons jusqu' à cette île ou on essaie de nous faire pécher des piranhas...mais il n' y avait pas de sang...et pas de piranhas!
Ensuite le bateau a contourné l' île, a longé le bord durant peut-être 1 kilométre et ensuite il s' est engagé pour traverser face à Manaus
Et c' est là, que nous avons eus la traversée la plus épique jamais connue!
En effet, on se serait cru en mer et plus on allait vers le milieu du fleuve, plus il y avait de fortes vagues. L' eau embarquait de partout, les deux jeunes indiens écopaient l' eau avec des seaux sans discontinuer, nous étions trempés évidemment et ça criait dans ce bateau: retournez demandaient certains...les gilets de sauvetage circulaient...
Odette a cru sa dernière heure venue, elle a récité toutes les prières qu' elle peut connaître, ( d' autres aussi d' ailleurs! ) il faut dire que personne n' était fier, moi comme les autres, et ça remuait vraiment fort ! Recevant des paquets d' eau ! Celui qui faisait le " capitaine" lui n' avait pas l' air inquiet...
Et progressivement en approchant de l' autre rive les vagues se sont faites de moins en moins fortes! Soulagement général...et le " capitaine " nous dit: fallait pas vous inquiter, tous les jours à cette heure -çi, c' est comme ça! Comme s' il n' avait pas pu le dire avant!
Nous avons débarqué et sommes arrivés à l' hôtel trempés et crottés, alors qu' il y avait une réception avec ces dames en robe longue plein le hall!
Mais on en n' avait rien à faire..une douche et nos amis sont venus nous chercher
et nous emmener à la " fête do boi "..du boeuf!!!
medium_file0362.jpg
C' est comme le carnaval de manaus avec deux chars l' un bleu, l' autre rouge et il y a les fans comme ici entre le PSG et Marseille...sans bagarres par contre!  Soirée bruyante, surprenante, dansante, avec plats locaux et bière..
Enfin une journée encore bien remplie , et avec une soirée qui faisait oublier que nous aurions pu être dans l' eau entrain de se faire bouffer par les piranhas!!!

16:30 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (4)

27/09/2006

Brésil - 10 Manaus

Voila nous embarquons dans ce petit bateau!

medium_file0337.jpg

podcast
Avec João Gilberto: Vou te contar ( je vais te raconter )

et au milieu de cette végétation c' est impressionnant! Et nous revenons en bateau à notre point de départ pour déjeuner..

Mais aussitôt après on réembarque et nous faisons plein de détours où on se serait vraiment perdu! A un moment, il y avait un lodge, c' est le lodge ou nous devions coucher le soir!

medium_file0338.jpg

cet endroit de rivière était très large et majestueux, mais paraissait encastré au milieu de la végétation!

medium_file0339.jpg

Au loin, je voyais ce que je supposais être un pont suspendu et c' en était bien un!

medium_file0342.jpg

On ne le distingue peut-être pas sur la photo, mais je me suis dit, il va bien nous faire traverser là-dessus!...Et je ne me trompais pas, le bateau a accosté sur la rive et: qui veut traverser le pont?

Ben y avait moi et après deux autres femmes...les autres sont restés dans le bateau et sont allés attendre de l' autre côté!

medium_file0343.jpg

C' est moi , j' y suis...mais il y avait une feuille devant!

medium_file0344.jpg

Et là, ce sont les deux autres femmes que j' ai photographiées quand moi j' étais déjà arrivé!

La première sur la photo avançait très lentement et disait: Mais qu' est-ce que je fais ici! Elle avait peur, mais y est arrivée!

Nous avons continué encore un bon moment en bateau et nous sommes revenus vers les 17 heures car tous les gens repartaient, nous étions les seuls à rester!

Nous en avons profité pour nous promener sur la rive..

medium_file0345.jpg
medium_file0347.jpg

Et l' indien qui avec sa femme s' occupait de " l' accueil " nous a emmenés en bateau au lodge déposer nos affaires, et nous y a repris peu de temps après, le temps de voir l' isolement du lieu qui a fait peur à Odette! Du coup, comme nous étions les seuls à rester, l' indien et un autre jeune sont venus coucher le soir dans une chambre a proximité: n' ayez pas peur, nous sommes à côté, et il ne se passera rien!

Nous avons dîné, encore un super repas de poissons, légumes du coin, jus de fruits etc..en discutant avec les gens, il faut dire qu' étant seuls, nous avons été choyés!

Ensuite, nous avons réembarqué avec l' indien le plus âgé, et une autre barque avec le jeune suivait, pour aller voir les caïmans, ce qui n' enchantait pas Madame, mais elle est restée stoïque!

De grosses torches électriques pour balayer les bords de l' eau, et on voit les deux yeux des caïmans, mais ils sont froussards! pourtant aucun bruit dans le bateau, même pas le bruit des rames et nous allions tout doucement..

Et pour finir, nous avons été débarqués au lodge, et ils sont repartis en disant, on reviendra dormir plus tard!

Dehors plein de bruits bizarres, de hullulements, de croassements, je cherchais les caïmans au bord du lodge, mais je n' en ai pas vus!! Et puis au lit!

 

16:30 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (7)

Brésil- 9 Manaus

De bon matin, nous embarquons pour l' autre rive dans ce petit bateau..

medium_file0328.jpg
medium_file0329.jpg
Beaucoup de gens partent le matin et reviennent le soir toujours avec ce même bateau, mais nous avions prévu de dormir dans un lodge.
Nous arrivons de l' autre côté après une bonne demie heure de traversée, avec une eau très calme.
Accueil dans un bâtiment en bois, sur pilotis suffisemment en hauteur et éloigné du rivage pour ne pas être atteint par les crues..qui arrivent aux dernières marches!
Jus de fruits..naturels, un guide indien nous attendait et départ d' un petit groupe de 8 personnes
medium_file0333.jpg
pour une randonnée à travers la forêt tropicale, casquette obligatoire!
Il n' y avait pas vraiment de sentier et on a crapahuté sur du plat, des dénivellations
en observant plein de choses:
comment reconnaître au sol les graines comestibles qui peuvent permettre la survie par exemple
la pousse rapide de petits  arbres
medium_file0336.jpg
medium_file0330.jpg
Les arbres sont gigantesques, enchevêtrés parfois les uns dans les autres
medium_file0331.jpg
medium_file0332.jpg
Evidemment comme il pleut à heures régulières, nous avons été trempés comme de soupes, sol glissant et c' est à ce moment là en plus que nous étions sur un endroit accidenté, et nous étions tous crottés!
Le guide en a profité pour nous faire voir comment allumer un feu sous la pluie tropicale!
Il a coupé une petite branche d' arbre
en a enlevé l' écorce en fines lamelles, l' a disposé au sol, quelques autres brindilles mouillées diverses par dessus, et il a allumé!
Autrefois le feu s' allumait avec un bois dur taillé en pointe qu' ils faisaient tourner sur un autre bois plat jusqu' à échauffement de l' écorce.
Actuellement, toute personne qui s' aventure en forêt tropicale est munie d' amadou !
Cette écorce d' arbre est la seule qui s' emflamme en étant mouillée, ça commence tout doucement, les brindilles se mettent à bruler aussi, et ensuite des morceaux de branches qui traînent !
En 5 minutes, il y avait un beau feu, éteint avant de repartir.
medium_file0335.jpg
On ne voyait pas le temps passer, entre les explications, la direction du vent, suivre une rivière ou un petit cours d' eau vers son aval quand on est perdu ( heureusement que nous avions un guide!) et de fil en aiguille nous arrivons près d' une rivière pour une ballade sur les eaux!

09:00 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (3)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique