logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/09/2006

Brésil - 7 - Manaus

Encontro das aguas..La rencontre des eaux.

En aval de Manaus, deux importantes rivières se rejoignent, le Rio Negro, et le Rio Solimöes.

Comme leur nom l' indique le premier à ses eaux d' un noir d' encre, l' autre une eau chargée de limon

medium_file0314.jpg

Le Rio Negro fait environ 5 kilomètres de large, et quand les deux affluents se rejoignent et commencent à former le fleuve Amazone, il fait déjà presque 10 kilomètres de large.

Nous partons faire un tour en bateau, en passant par des petits rios, des enclaves formant comme des bassins, et ou il y a pas mal de petits pécheurs..

medium_file0316.jpg

et on remarque déjà sur ces deux photos la couleur des eaux, différente selon que nous sommes sur un rio qui se jette dans l' un où l' autre des deux fleuves.

Et nous arrivons au confluent des deux rivières ou l' on distingue la ligne de partage des eaux

medium_file0317.jpg

 

Le mélange de ces deux rios se fait sur une dizaine de kilomètres pour des raisons simples quand on les connait:Le Rio Negro fait 43 mètres de profondeur, et le Rio Solimöes seulement 17, et ceci en période de basses eaux

Tout est différent dans ces deux Rios: la vitesse d' écoulement, la densité de l' eau, la température, le Ph et la profondeur font que ce mélange ne se fait pas comme ça!

medium_file0318.jpg
medium_file0319.jpg
Le bateau s' est mis au ralenti, et au sonar, force est de constater qu' en quelques mètres la profondeur n' est pas du tout la même!
et quand nous avons fait un arrêt au dessus de cette ligne cela donne la photo qui suit
medium_file0320.jpg
Et ce n' est pas de l' huile ou un dégazage!
Ensuite , toujours en bateau, nous sommes partis vers un restaurant sur un ponton au milieu du fleuve.
Avant de s' y retrouver un peu de retour en arrière!
Manaus a été fondée en 1669 par les Portugais, en pleine jungle habitée par les indiens Manaos d' ou son nom Manaus. En 1850 la ville est encore un village perdu dans la jungle quand intervient l' aventure du caoutchouc. On ne peut pas parler de découverte car les civilisations précolombiennes exploitaient depuis longtemps la sève de l' hévéa pour en faire un jeu sacralisé ou le perdant était mis à mort, il fallait lancer la balle de caoutchouc dans un but ( pourquoi pas le début du foot!!!!!)
mais la découverte fut l' usage qui pouvait en être tiré, coïncidant entre autres avec l' industrie automobile. Jusqu' à la Belle-Epoque, ou la population de Manaus décupla, ce fût l' âge d' or de Manaus, produisant d' un côté des fortunes insolentes et de l' autre le monde misérable des " seringueros ", tout un peuple qui recueillait dans la jungle la précieuse sève de l' hévéa!
Mais un anglais, Wickham, réussit à se procurer des graines qui furent emmenées en Malaysie, dans un climat similaire, et ce fût l' effondrement de Manaus qui resta longtemps dans sa léthargie.
Aujourd' hui, il y a une zone franche très laborieuse, le tourisme, et un retour à des traditions culturelles.
 L' exploitation inconsidérée de la forêt et le " traitement " des indigènes
semblent appartenir au passé.

17:40 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (11)

Commentaires

Bonjour Jean-Claude.
Je viens de faire une découverte .Aujoud'hui,toi et moi nous
abordons le même sujet "fleuve".ça arrive à deux personnes
qui vivent à 3000klm l'une par rapport à l'autre, de penser la
même chose?
Amitié
Mohamed

Écrit par : Mohamed El jerroudi | 25/09/2006

etxtraordinaire , ce partage des eaux qui se mélangent.
Quant au traiteemnt que ns faisons subir à la forêt , c'est une véritable tragédie.
Merci pour ts ces documents passionnnants, Framboisine

Écrit par : framboisine | 25/09/2006

je deviens complètement accro de tous ces voyages merci,Marie France

Écrit par : marie-france | 25/09/2006

jean Claude c'est superbe ,

la partage des eaux c'est extraordinaire j'avais vu ça en Chine c'est quelque chose que l'on a du mal à imaginer
tes photos , c'est hummm ! ! ! j'aime

bonne soirée
agathe

Écrit par : agathe | 25/09/2006

Quand les eaux se rejoignent n'y a-il pas un fort courant ?
je n'aurais pas été très tranquille sur ce grand fleuve noir et ocre !
C'est fabuleux la nature !
Heureusement que l'on commence a prendre conscience des dégats que les hommes occasionnent en brulant les forêts et avec la pollution !
MERCI POUR VOS VISITES SYMPA SUR MON BLOG !amicalement et a demain pour suivre le voyage brèsilien ! ! ! huguette

Écrit par : macary huguette | 25/09/2006

merci pour toutes ces explications sur les eaux de Rios accompagnées de belles photos. à suivre bien sûr.bonne soirée.Renée

Écrit par : Renée | 25/09/2006

Stupéfiant ce partage des eaux. Vraiment noires les eaux du Rio Négro..... nous poursuivrons la visite demain...
BONNE SOIREE
ANNIE

Écrit par : MAMINIE | 25/09/2006

d'accord .. merci de tes explications et de tes photos ...
à bientot

Écrit par : bernard | 25/09/2006

d'accord .. merci de tes explications et de tes photos ...
à bientot

Écrit par : bernard | 25/09/2006

O'Brasil - jamais je n'oublierai Manaus ni l'arrivée de l'avion à la nuit tombante sur la baie de Rio! C'est trop emouvant, j'en avais les larmes aux yeux !

Écrit par : jakline | 29/09/2006

Qui es-tu jakline ?
C' est un pays merveilleux le Brésil ou nous y avons vécu 6 ans et demie..
Jean-Claude

Écrit par : Jean-Claude | 29/09/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique